COVID-19 : Quatre décès et 110 patients sur 4 425 échantillons

Le pays enregistre quatre décès et 110 patients sur 4 425 échantillons,

ce qui ramène à 18 553 le nombre de contaminations; 17 279 personnes sont déjà guéries; 15 personnes se sont rétablies durant les dernières 24 heures ; les patients infectés encore sous traitement sont 1 016, dont 9 encore dans un état critique, selon un communiqué du Ministère de la Santé (MINISANTE).

Le communiqué informe que jusqu’à présent  996 342 personnes ont été testées.

Le pays compte déjà 258 décès suite au COVID-19. Les quatre plus récents décès survenus Jeudi 25 Février sont  deux femmes de 59 ans et 50 ans, ainsi que deux hommes de 66 ans et 58 ans, tous de  54 Kigali.

Parmi les 110 nouveaux cas de ce Jeudi, 35 viennent de Kigali ; 8 de Nyarugugu ; 7 de Ruhango ; 6 de Rubavu ; 6 de Rulindo ; 5 de Rusizi ; 5 de Bugesera ; 5 de Huye ; 5 de Nyamagabe ; 4 de Rwamagana ; 4 de Kirehe ; 3 de Karongi ; 2 de Muhanga ; 2 de Nyanza ; 2 de Gisagara ; 2 de Nyamasheke ; 2 de Kamonyi ; 2 de Gicumbi ; 2 de Gakenke ; 1 de Ngororero ; 1 de Burera ; et 1 de Nyagatare.

Le Conseil des Ministres rappelle que les stratégies de lutte contre le COVID-19 continuent d’être rigoureusement mises en œuvre dans le pays : port des masques ; se laver les mains avec de l’eau propre et du savon ou avec du sinitiser; maintenir une distance d’un mètre entre une personne et une autre.

Toutes les écoles publiques et privées de la Mairie de la Ville de Kigali (MVK) aux niveaux maternel, primaire, secondaire et supérieur, peuvent ouvrir à partir du 23 Février.

Toute la capitale Kigali est sortie du confinement général à partir du 08 Février. Cependant, les déplacements ne sont pas autorisés de 20 heures à 4 heures du matin. Les bus publics remplis à 75 % peuvent transporter des passagers dans la capitale en respectant les stratégies de lutte contre la pandémie. Mais ils ne peuvent pas relier Kigali aux districts du pays. Les églises, restaurants et café sont ouverts. Les mouvements d’un district à l’autre dans le pays demeurent interdits, selon un communiqué du Conseil des Ministres. (Fin)

Please follow and like us: