Covid-19: Un responsable local arrêté pour avoir détourné l’aide alimentaire pendant le confinement

André Mutabaruka, un responsable administratif local du district de Kicukiro, est en garde à vue après avoir été surpris en train de détourner des secours alimentaires destinés à soutenir les résidents touchés par le verrouillage. L’arrestation de Mutabaruka a été confirmée par l’administratrice exécutive du district de Kicukiro, Solange Umutesi.

«Les voisins, dans la soirée, ont vu des vélos entrer chez lui avec des colis de secours alimentaires similaires à ceux qui sont censés être distribués aux habitants touchés par le confinement. Ils ont été curieux et informés des dirigeants locaux. Ce qui a conduit à l’arrestation du suspect en partenariat avec des contrôleurs de sécurité et des policiers qui sont allés vérifier et ont découvert que Mutabaruka détournait la nourriture », a-t-elle déclaré.

Selon Solange Umutesi, le suspect a avoué le crime et a été immédiatement remis au Bureau rwandais d’investigation (RIB, Rwanda Investigation Bureau). Mutabaruka et ses co-accusés sont maintenant détenus à la station RIB de Gahanga. Ils auraient détourné environ 60 kilogrammes, notamment du riz, des haricots et de la farine de maïs.

Solange Umutesi a déclaré qu’il s’agissait du premier cas de détournement de l’aide alimentaire enregistré dans le district et a exhorté les habitants à signaler toute personne qu’ils soupçonnent d’avoir détourné l’aide destinée aux personnes durement touchées par le confinement.

«Nous continuons d’expliquer les catégories de personnes censées bénéficier de l’aide alimentaire compte tenu des effets du verrouillage décrété pour contenir le coronavirus. », a-t-elle déclaré.  “Nous conseillons à tous les dirigeants locaux d’être loyaux afin de protéger la réputation et de renforcer la confiance du public et de servir de modèles aux citoyens”, a-t-elle ajouté. Solange Umutesi a poursuivi en disant que les citoyens devraient signaler tout cas de détournement qu’ils découvrent.

Jusqu’à 210 000 ménages vulnérables devaient bénéficier du programme gouvernemental d’aide alimentaire à la suite du dernier verrouillage imposé dans certaines parties du pays pour lutter contre la Covid-19. Le confinement de dix jours qui avait commencé le 17 juillet a été prolongé de cinq jours jusqu’au 31 juillet. Il a été levé par une réunion du cabinet tenu hier sous la houlette du président rwandais Paul Kagame. (Fin).

Please follow and like us: