Rwanda News Agency Grands Lacs Hebdo

The Rwanda News Agency website is a newswire based in Kigali. It is neither state-owned nor state-run.

It is a subscription service and you are not logged in, so some content is hidden. Login to access full stories, or register for a free trial.

Afrique : Qu’avons-nous fait de nos indépendances ?

E-mail Print PDF

GLH 524: Le 1er juillet c’etait la journée de la commémoration de l’indépendance au Rwanda mais également au Burundi pays voisin et faux jumaux du Rwanda. Ces deux pays sont independants depuis 1962. La RDC quant à elle, a célebré son indépendance le 30 juin. Une indépendance obtenue en 1960. Que nous a apporté ce presque demi-siècle d’indépendance si ce n’est le génocide au Rwanda et les massacres interethniques à répétition au Burundi ? En République Démocratique du Congo (RDC), un Etat digne de son nom, n’a jamais existé avec un président Mobutu qui a transformé un pays au potentiel énorme en vulgaire territoire en marge du reste du monde.

Si nous avons commencé notre éditorial avec les pays de la région des grands lacs (Rwanda, Burundi et RDC) ça ne veut pas dire qu’ailleurs en Afrique les choses sont allées dans le bon sens. Regardez ce qui se passe au Niger où le président Mamadou Tandja s’arroge tous les pouvoirs et destitue, tour à tour, l’assemblée nationale et la cour suprême parce que ces deux organes lui refusaient de changer la constitution en vue de briguer un autre mandat. Bienvenue la présidence à vie.

Nous n’avons pas encore oublié qu’il y a quelques mois les frères Nyassimbé au Togo se battaient pour la présidence du pays. Au Gabon la mort d’Omar Bongo plonge le pays dans un grande incertitude mais apparemment son fils se place pour succéder à son père. Monarchie ou république ? Nous pouvions parler beaucoup d’autres pays car la liste est longue : Libye, Soudan, Gambie, ... et surtout le Zimbabwe de l’inénarrable Robert Mugabe. Pauvre Afrique.

Mais pourquoi ? 
        

Le problème avec beaucoup de régimes politiques africains, c’est que jamais les règles du jeu ne sont respectées. Les Constitutions subissent des interventions chirurgicales sans anesthésie. Les Armées nationales sont des instruments des hommes politiques et se placent quelquefois au cœur des jeux politiques. Le pouvoir central dans certains pays est entre les mains de la famille du Président et de ses proches. Telles sont les réelles causes des instabilités politiques que connaît la majeure partie des Etats africains après la mort inattendue d’un Chef d’Etat ou un coup d’Etat.  

Si le multipartisme et l’élection se sont rapidement généralisés à travers l’Afrique, la succession et l’alternance sont encore rares. Ceci tient à l’histoire politique particulière du continent, marquée par des logiques de personnalisation. Paradoxalement, les alternances semblent possibles presque exclusivement quand s’annoncent des successions,-rarement en douceur-, ce qui confirme la persistance des logiques de personnalisation.
 

Rwanda: Doing Business

Banner

FAO au Rwanda

Banner