Rwanda News Agency Grands Lacs Hebdo

The Rwanda News Agency website is a newswire based in Kigali. It is neither state-owned nor state-run.

It is a subscription service and you are not logged in, so some content is hidden. Login to access full stories, or register for a free trial.

Les soins de santé pour l’hépatite B et C seront gratuits dans les hôpitaux de l’Etat

E-mail Print PDF

Kigali: Les soins de santé pour l’hépatite B et C seront gratuits dans les hôpitaux de l’Etat pour les Rwandais durant ces quatre mois à partir de ce 1er Mars jusqu'à fin Juillet, selon le Centre Bio-Médical du Rwanda (RBC).

Ce programme spécial a été initie à des fins d’appuyer des patients testés positifs à l’hépatite B et C et qui n’accèdent pas facilement aux soins de santé. D’habitude, le coût pour les médicaments contre l’hépatite C est très élevé. Heureusement qu’en 2016, le Gouvernement rwandais est parvenu à un accord avantageux avec l’industrie pharmaceutique qui fabrique les médicaments contre l’hépatite. Ces médicaments étaient achetés à 70 millions Frw pour la cure complète par patient. Le coût a été ainsi rabaissé à un million Frw.

En 2017, RBC a lancé une sensibilisation pour tester l’hépatite et l’administration du vaccin à ceux qui n’avaient pas encore attrapé cette maladie.

Ces tests ont révélé que neuf milles Rwandais sont porteurs de l’hépatite C, tandis que 722 ont l’hépatite B. Tous avaient besoin d’un traitement urgent.

RBC a informé que la décision d’octroyer des soins gratuits aux malades de l’hépatite vise l’objectif de réduire cette maladie en rendant accessible aux Rwandais les soins de santé contre l’hépatite à des fins même de l’éradiquer, tout en assistant les plus vulnérables.

La condition exigée est que celui qui veut bénéficier de ces soins gratuits doit d’abord se faire tester par un médecin habilité, et montrer ensuite la photocopie de son identité et de l’ordonnance délivré par ce médecin autorisant à accéder à des médicaments. Les patients seront testés et soignés dans les hôpitaux du District proche.

En 2015, 1,35 millions de personnes sont mortes suite à l’hépatite, selon l’OMS. Tandis que la même année dans le monde, l’on a recensé 71 millions de malades de l’hépatite C.

Les patients de l’hépatite sont soignés par des injections à l’Interferon par semaine, accompagnées de comprimés Ribarivirine, le tout pour une durée de 48 semaines. A mesure que la médecine fait des progrès, les patients cessent d’être soumis au régime des injections pour prendre des comprimés.

C’est dans cadre que ces nouveaux médicaments pris aujourd’hui sont faits de comprimés, dont une partie est appelée « Sovaldi », faite de 28 comprimés pris durant un mois. On accompagne cette dose par autre médicament appelé »Ribarivirine » pris durant six mois.

L’autre médicament est appelé « Harvoni » fait d’un seul comprimé qu’on prend par jour pendant trois mois.

L’hépatite B et C sont contactés lors des rapports sexuels non protégés au contact du sang d’un porteur quand on utilise des outils dont le patient s’est servi. La mère enceinte peut aussi transmettre ces maladies à son enfant.

Au Rwanda depuis 2002, l’on dispose d’un vaccin contre l’hépatite B administré à l’enfant dès la naissance. Les adultes peuvent aussi bénéficier de ce vaccin. (Fin)


 

Rwanda: Doing Business

Banner

FAO au Rwanda

Banner