Rwanda News Agency Grands Lacs Hebdo

The Rwanda News Agency website is a newswire based in Kigali. It is neither state-owned nor state-run.

It is a subscription service and you are not logged in, so some content is hidden. Login to access full stories, or register for a free trial.

Le PPRD se taille la part du lion dans le nouveau gouvernement

E-mail Print PDF

Image

Kigali : La RDC a un nouveau gouvernement, trois semaines après la nomination d'Adolphe Muzito (51 ans) à la primature pour succéder à Antoine Gizenga (84 ans) qui a démissionné pour raison d'âge avancé. Tous les deux sont du Parti Lumumbiste Unifié qui a soutenu Joseph Kabila au deuxième tour des Présidentielles. Il s'agit d'un gouvernement éléphantesque [54 membres: 3 vice Premiers-ministres, 37 ministres et 13 vice-ministres] caractérisé par l'absence de l'opposition parlementaire. Le PPRD du président Joseph Kabila se taille la part du lion, en s'attribuant tous les postes liés à la sécurité, à la reconstruction et à l'économie.

Trois missions ont été assignées à cette nouvelle équipe par le Chef de l'Etat : il doit être un gouvernement de combat pour rétablir la paix au pays, il doit reconstruire le pays et améliorer les conditions de vie des populations congolaises.

Les trois vice-premiers ministres sont François Zanga Mobutu : Vice-premier ministre chargé des besoins sociaux de base. Emile Bongeli, ancien ministre de presse et information, est vice-premier ministre chargé de la reconstruction. Mutombo Bakafwasenda va se charger de la sécurité et défense.

Dans l'ordre protocolaire, le numéro 2 de cette équipe est l'un des trois vice-Premiers ministres, François Joseph Nzanga Mobutu, fils de l'ancien dictateur Mobutu Sese Seko, président de l'Union des démocrates mobutistes.  

En ce qui concerne la répartition géographique des postes ministériels, on a retenu le principe de 4 ministères par provinces, mais du point de vue des postes de souveraineté on peut retenir essentiellement ce qui suit : le Katanga de Joseph Kabila occupe les deux postes clés de la Défense et de l'Intérieur. Le Maniema d'où la mère du Chef de l'Etat est officiellement originaire occupe les postes des Affaires étrangères et des Finances.

Les postes-clés

On note le départ de deux grosses pointures proches de Joseph Kabila, à savoir les ministres  de l'Intérieur, Denis Kalume, et de la Défense Tshikez Diemu. Leur mise à l'écart doit être dû, pour le premier à l'insécurité grandissante dans toutes les grandes villes du Congo ; pour le second, c'est la débâcle des FARDC face aux hommes de Laurent Nkunda, sans oublier aussi les histoires de détournement de fonds destinés aux troupes envoyées aux combats dans l'est du pays.

L'Intérieur est confié à Célestin Mbuyu.  C'est Charles Mwando Simba qui prend les commandes de la défense et des anciens combattants. Né dans le Sud du Katanga, il a été membre de différents gouvernements depuis 1987. A 72 ans, il doit faire face au défi de la sécurisation de l'Est du pays. Son atout, c'est la connaissance de la région du Kivu qu'il a dirigée comme gouverneur entre 1980 et 1987.

Deux nouveaux visages font leur apparition au niveau de la diplomatie, qui a été scindée en deux. On assiste ici au retour d'Alexis Thambwe Mwamba, comme ministre des Affaires étrangères, et de Raymond Tshibanda, un ancien directeur de cabinet de Joseph Kabila, qui devient ministre de la Coopération internationale et régionale.

Sous le règne de Mobutu, Alexis Thambwe Mwamba (indépendant et allié à l'AMP) a dirigé la Sominki [à l'époque troisième société minière du pays], il a été PDG de l'Offida (Office des douanes et accises) avant d'occuper différents postes ministériels. Il s'est exilé en Europe à la fin du règne de Mobutu. Membre fondateur du RCD en 1998, il quittera quelques années après le mouvement rebelle à cause des contradictions internes pour le MLC de Jean Pierre Bemba.

L'ancien patron de la diplomatie congolaise Mbusa Nyamwisi occupera désormais le portefeuille de la décentralisation. Il était Ministre d'Etat [supérieur au poste de Ministre] dans le gouvernement Gizenga I, Ministre dans le gouvernement Gizenga II et maintenant il quitte la diplomatie pour un ministère de moindre importance.

Pour beaucoup d'analystes, Joseph Kabila veut se défaire de Mbusa Nyamwisi mais il ne saurait le faire à cause de son influence chez les Nande, la tribu majoritaire au Nord-Kivu. Il y a de quoi craindre que son limogeage n'entraîne un mécontentement dans le Grand Nord[Territoires de Beni et Lubero] où Joseph Kabila dispose d'une importante base populaire.

L'ancien  gouverneur-RCD du Sud-Kivu Norbert Basengezi Kantitima devient Ministre de l'Agriculture. Il a été membre de la délégation du RCD au dialogue inter congolais de Sun City en Afrique du Sud. Avant sa nomination, il était vice-président de la CEI (Commission électorale indépendante).

Le Dr Léonard Mashako Mamba [Hutu de Rutshuru, Nord-Kvu] devient Ministre de l'Enseignement supérieur et universitaire. Avant cette nomination, il était chargé des questions sociales dans le « processus Amani ». Il a participé à la réunion de la «Tripartite RDC-HCR-Rwanda » qui avait eu lieu à Kigali. Il s'était même rendu au camp des réfugiés de Gihembe qui héberge des Tutsi congolais. Son discours conciliant avait surpris plus d'un, lui qui est connu pour son extrémisme. Le ministère du Développement rural est confié aussi à un ressortissant du Nord-Kivu. Il s'agit de Safi Adilu, Tutsi de Masisi.
 
Voici la liste des membres du nouveau gouvernement :

Vice-premier ministre chargé des besoins sociaux de base : Joseph-François Nzanga Mobutu
Vice-premier ministre chargé de la Reconstruction : Emile Bongeli Yeikelo
Vice premier ministre chargé de la Sécurité et Défense : Mutombo Bafafwa Nseda

Ministres

1. Ministre de l'Intérieur et Sécurité : Célestin Mbuyu Kabangu
2. Ministre de la Défense nationale et des Anciens Combattants : Charles Mwando Simba
3. Ministre des Affaires étrangères : Alexis Tambwe Muamba
4. Ministre de la Décentralisation et Aménagement du territoire : Antipas Mbusa Nyamwisi
5. Ministre de la Coopération internationale et régionale : Raymond Tshibanda Tunga Mulongo
6. Ministre de la Justice : Luzolo Bambi Lesa
7. Ministre des Relations avec le Parlement : Adolphe Lumanu Bolemba Sefu
8. Ministredes Infrastructures, Travaux publics et Reconstruction : Pierre Lumbi Okongo
9. Ministre des Finances : Athanase Matenda Kyelu
10. Ministre du Plan : Olivier Kamitatu Etsu
11. Ministre du Budget : Michel Lokola Elemba
12. Ministre de l'Environnement, Conservation de la Nature et du Tourisme : José Endundo Bononge
13. Ministre de l'Economie nationale et Commerce : André-Philippe Futa
14. Ministre du Portefeuille : Jeannine Mabunda Lioko
15. Ministre de l'Agriculture : Norbert Basengezi
16. Ministre des Transports et Voies de communication : Mathieu Pita
17. Ministre des Mines : Martin Kabwelulu Labilo
18. Ministre de l'Energie : Laurent Musangisa
19. Ministres des Hydrocarbures : René Isekemanga Iteka
20. Ministre des PTT : Louise Munga Isozi
21. Ministre de l'Industrie : Simon Mboso Kiamputu
22. Ministre de la Communication et Médias : Lambert Mende Omalanga
23. Ministre de la Santé publique : Auguste Mopipi Mukulumanya
24. Ministre de l'Enseignement primaire, secondaire et professionnel : Macaire Mwangu Famba
25. Ministre de l'Enseignement supérieur et universitaire : Dr Mashako Mamba
26. Ministre des Affaires foncières : Kisimba Ngoy Mage
27. Ministre de l'Urbanisme et Habitat : Générose Lushiku Muya
28. Ministre de l'Emploi, du Travail et de la Prévoyance sociale : Ferdinand Kabobere Kalumbi
29. Ministre de la Fonction publique : Michel Motoro Bodiase
30. Ministre de la Culture et des Arts : Esdras Kambale baekwa
31. Ministre du Développement rural : Safi Adilu
32. Ministre de la Jeunesse et des Sports : Patrick Sulubika Matshembela
33. Ministre des Petites et Moyennes Entreprises : Claude Basibuwe Nyamungabo
34. Ministre de la Recherche Scientifique : Joseph Kitititho Afata
35. Ministre des Droits humains : Mpio Karura
36. Ministre du Genre, de la Famille et de l'Enfant : Marie Ange Lukiana
37. Ministres des Affaires sociales, Actions humanitaires et Solidarité nationale : Barthélemy Botshwali Lengomo

Vice-ministres

- Intérieur : Zéphyrin Mungongo
- Défense et Anciens combattants : Oscar Masamba Matebo
- Affaires Etrangères : Ignace gata Mavita
- Congolais de l'Etranger : Colette Tshomba Tundu
- Justice : Musonda kalusambo
- Travaux Publics : Gervais Ntirumenye
- Finances : César Lubamba Ngimbi
- Budget : Alain Lubamba wa Lubamba
- Mines : Victor Kasongo Shomari
- Hydrocarbures : Gustave Beya Siku
- Enseignement professionnel : Arthur Sedoye Ngomo
- Enseignement supérieur : Bokele Djema
- Développement rural : Willy Mbobo Nzumba
 

Rwanda: Doing Business

Banner

FAO au Rwanda

Banner