La Fête d’Umuganura qui approche est porteuse des valeurs de cohésions communautaires

La Fête des Semailles ou d’Umuganura qui approche devrait être célébrée annuellement, car elle est porteuse des valeurs de cohésion communautaire qui renforcent la société rwandaise, selon divers citoyens interrogés par ARI.

« Notre vœu est que la Fête d’Umuganura soit maintenue et célébrée au niveau du village. Les plus jeunes devraient être initiés à sa signification et la transmettre à la postérité. C’est une valeur et une culture qui confèrent plus de cohésion et de solidarité, de partage et d’amour entre les membres d’un même village », a indiqué un citoyen qui a reconnu dans son enfance la célébration de cette fête traditionnelle.

Une dame d’à côté renchérit : « Quand le sorgho atteint sa maturité et qu’il est récolté, avant de consommer la bière qui en sort, on la fait goûter à ses parents, et aux autres proches. C’est aussi une occasion de connaître l’histoire du pays de la bouche de la gérontocratie. Durant la fête, les gens mangent en utilisant les ustensiles faites en matériaux locaux comme des assiettes et coupes sculptées en bois. On s’assied sur des nattes tressées à partir des feuilles de papyrus séchées ou à partir d’autres feuilles des marais séchées et tissées en utilisant de fines cordes de ficus.

Umuganura avait été abolie à l’époque coloniale, car le colonisateur a fait table rase de tout ce qui servait d’unité et de cohésion des Rwanda pour les diviser et les amener à s’entredéchirer. (Fin)

Leave a Reply