L’armée congolaise affirme avoir chassé des rebelles rwandais et burundais

Les FARDC (Forces Armées de la RDC) ont affirmé avoir chassé des groupes armés rwandais et burundais de leur fief lors des opérations de « grande envergure » dans la province du Sud-Kivu  à l’Est du pays. 

“Les FARDC  ont délogé et récupéré le quartier général de rebelles burundais FNL (Forces nationales de libération (du Burundi) dirigé par Aloise Nzabampema”, écrit le capitaine Dieudonné Kasereka, porte-parole de l’armée au Sud-Kivu, dans un communiqué.

Dans la plaine de la Rusizi, les FARDC indiquent également y avoir chassé des « résidus » du CNRD (Conseil national pour le renouveau et la démocratie), dissidents des rebelles rwandais des FDLR(Forces démocratiques de libération du Rwanda). 

Selon le communiqué, les opérations ont visé les groupes armés burundais Red Tabara et les FNL ainsi que le groupe rwandais CNRD. Des groupes armés locaux étaient également concernés par les opérations. , 

L’armée congolaise qui regrette la perte de 3 de ses militaires et 4 blessés dit avoir « neutralisé 27 ennemis » et récupéré plusieurs armes et munitions. Elle demande aux habitants des zones où se trouvent des positions des groupes armés de les dénoncer.

La RDC entretient des relations complexes avec ses voisins notamment le Rwanda et le Burundi, en raison de la présence de réfugiés et de rebelles de ces deux pays dans l’Est congolais.  (Fin)

Please follow and like us: