Le chef de la police zambienne au Rwanda pour une visite d’une semaine

Le chef de la police zambienne Kakoma Kanganja

La police nationale rwandaise et celle de la Zambie ont tenu une réunion bilatérale ce lundi 19 octobre pour renforcer les liens existants en matière de police transfrontalière.

La réunion tenue au quartier général de la Police rwandaise à Kacyiru a été coprésidée par les deux chefs de police. Il s’agit de l’inspecteur général de la police rwandaise (IGP) Dan Munyuza et son homologue zambien, Kakoma Kanganja, qui entame une visite de travail d’une semaine au Rwanda.

IGP Munyuza a noté que la visite de son homologue zambien en pleine pandémie de COVID-19 signifie le niveau d’amitié et d’engagement pour la cause policière entre les deux forces de police.

Inspecteur général de la police rwandaise Dan Munyuza

«Cette visite a pour but de renforcer la coopération bilatérale entre nos institutions et de faire progresser nos demandes de maintien de l’ordre qui garantissent que nos gens sont en sécurité dans nos pays respectifs», a déclaré IGP Munyuza.

La réunion bilatérale est guidée par le pacte de coopération entre les deux institutions de police signé en 2015 à Kigali. Ce pacte a établi des canaux de partenariat sur l’échange d’informations liées à la criminalité, la lutte contre le terrorisme, le trafic de drogue et d’êtres humains, la criminalité transnationale organisée ainsi que le développement des compétences et entraînement. Depuis lors, un certain nombre de policiers zambiens ont suivi le cours de commandement et d’état-major de la police au Rwanda.

L’IGP Munyuza a souligné la nécessité d’établir un mécanisme permanent pour partager l’expérience dans diverses disciplines de la police, y compris les opérations de maintien de la paix dans les situations de conflit sur le continent.

«La Police nationale du Rwanda accorde la priorité et valorise, entre autres aspects, la coopération régionale et bilatérale visant à unir les efforts dans la lutte contre les crimes qui continuent de menacer nos pays, notre continent et la paix et la sécurité internationales.»

Munyuza a en outre souligné l’importance du partage d’informations pour lutter contre le recrutement du terrorisme et les cellules opérant dans les régions de l’Afrique orientale, centrale et australe ainsi que sur les groupes armés qui continuent de provoquer l’insécurité dans la région.

En coopérant mutuellement, a-t-il dit, les citoyens des deux pays en bénéficieront grandement et les programmes de maintien de l’ordre seront sans aucun doute étendus vers une paix et une sécurité durables dans nos pays.

Dans ses remarques, le chef de la police zambienne a déclaré que les deux pays entretenaient d’excellentes relations et continuaient d’engager des consultations de haut niveau sur diverses questions d’importance stratégique.

«Nos deux présidents ont établi une ligne sur laquelle nous pouvons bâtir. Notre coopération en matière de police est venue au bon moment lorsque le monde est confronté aux défis de la police pour lutter contre les crimes du XXIe siècle; dont une grande partie est facilitée par l’évolution technologique rapide et l’Internet en particulier », a déclaré IGP Kanganja.

Il a ajouté: «En tant qu’hommes et femmes en uniforme, notre mandat est d’assurer la sécurité de nos citoyens et de garantir la protection de leurs biens afin de créer un environnement commercial favorable à la croissance de nos économies. Cette interaction aidera sans aucun doute les deux pays à explorer davantage d’opportunités pour améliorer nos capacités de lutte contre la criminalité transfrontalière ».

Le partage d’informations, a déclaré le chef de la police zambienne, garantira que les institutions de police du Rwanda et de la Zambie fonctionnent de manière proactive plutôt que de réagir aux situations après qu’elles se soient produites.

«Alors que les criminels continuent de concevoir de nouvelles méthodes pour commettre des crimes, nous devrions également être en mesure de nous adapter aux méthodes nouvelles et avancées de maintien de l’ordre. Notre conviction, par conséquent, est que cette coopération en matière de sécurité continuera de croître de plus en plus pour renforcer nos relations politiques, économiques et sociales et ouvrir de nouvelles opportunités pour apprendre les uns des autres », a déclaré le chef de la police zambienne.

Durant son séjour d’une semaine, Kanganja visitera divers établissements de police, y compris des écoles de la Police rwandaise, visitera le centre mémorial de Kigali pour rendre hommage aux victimes du génocide de 1994 contre les Tutsi ainsi que le musée de la campagne contre le génocide, entre autres. (Fin)

Please follow and like us: