Le Président Kagame conseille aux Rwandais d’éviter de se rendre en Ouganda suite à l’insécurité dont ils sont victimes

Le Président Kagame conseille aux Rwandais d’éviter de se rendre en Ouganda suite à l’insécurité dont ils sont victimes

Le Président Kagame conseille aux Rwandais d’éviter de se rendre en Ouganda suite à l’insécurité persistante dont ils sont victimes dans ce pays.

«Maintenant les Rwandais qui ont été dépouillés de leurs biens en Ouganda, torturés et refoulés, atteignent des milliers. Nous avons informé les responsables ougandais à propos de ces cas et même des auteurs des forfaits. Nous œuvrons pour trouver les voies de mettre fin à cette situation dont les Rwandais sont victimes. Mais ce n’est pas nous qui décidons de la cessation d’une telle injustice. Nous n’en avons pas le pouvoir. Ce sont les auteurs de ces cas d’abus qui décideront d’y mettre fin », a indiqué le Chef de l’Etat rwandais dans une conférence de presse.

Il a carrément conseillé aux Rwandais de ne pas se rendre en Ouganda aussi longtemps qu’ils y sont arrêtés et torturés, puis dépouillés de leurs biens, tués ou expulsés.

«Est-ce impératif de se rendre en Ouganda ? Je comprends qu’il y a des familles rwandaises et ougandaises qui ont des liens de parentée très proches et qu’elles doivent se rendre visite. Il y a des Ougandais d’origine rwandaise. C’est l’histoire de nos pays. Cette situation est douloureuse. J’essaie d’expliquer tout le temps la situation. Nous ferons le suivi pour voir ce qu’il faut faire. Chaque côté a besoin d’une bonne voie pour sortir de cette impasse. C’est un problème de perception, complexe même. Il y a encore du travail à faire ici », a confessé le Chef de l’Etat.

Le Président Kagame a affirmé qu’il veut la sécurité et la paix avec les pays voisins. Il s’est réjoui de bonnes relations avec la Tanzanie et qu’il faut sans cesse améliorer.

« Avec la RDC, des changements sont intervenus et les rapports sont bons maintenant et il faut continuer à les renforcer. Avec le Burundi, nous voulons améliorer les relations. Des rencontres au niveau des Ministres et des responsables des deux pays se tiennent pour l’intérêt de nos deux pays. Mais il persiste ce besoin d’encourager la poursuite de bonnes relations. Rien n’est si important que d’entretenir de bonnes relations avec les pays voisins », a-til souligné.

Abordant la récente visite au Rwanda du Premier Ministre Ethiopien, Abiy Ahmed, le Président Kagame a confirmé que l’Ethiopie continue d’être l’ami du Rwanda.

«Nous avons identifié ensemble avec Abiy Ahmed le problèmes à discuter, même avec le Tigrée, les pays voisins de Somalie, Djibouti, Erythrée, Soudan, Kenya. Il y a quelques mois, il y a eu des combats entre la Province du Tigrée et l’Ethiopie. Il y a un besoin de stabilisation en Ethiopie. On a abordé comment les amis, les pays voisins et la communauté internationale peuvent aider à trouver une solution. Ce que nous avons, c’est une idée à partager », a noté ne numéro un rwandais.

Il a souligné que le cas de la Province du Tigrée est un problème nommément interne, car c’est une province Ethiopienne.

« Le cas du Tigrée est un cas interne, une situation interne, sans ingérence d’un autre Etat. L’Ethiopie doit régler cette question interne », a dit le Président Kagame.

Le Président Kagame et le Primer Minitel Abiy Ahmer ont abordé aussi des problèmes de la région et du continent, etc. (Fin)

Please follow and like us: