Le Secrétaire Général de l’ONU somme le ‘’polisario’’ et sa milice de quitter Guerguerat

Le Secrétaire Général des Nations-Unies a sommé, une nouvelle fois, le  mercredi 21 octobre 2020, le groupe séparatiste armé le ‘’polisario’’ et sa milice de quitter la zone tampon de Guerguerat et de ne point obstruer la circulation civile et commerciale régulière dans cette zone.

“Nous rappelons que la circulation civile et commerciale régulière ne doit pas être entravée (à Guerguerat) et qu’aucune mesure ne doit être prise qui pourrait constituer un changement du statu quo dans la zone tampon” de Guerguerat, a insisté Stephane Dujarric, le porte-parole du Secrétaire Général de l’ONU, lors de son point de presse quotidien à New York.

 Le porte-parole a déploré que les membres de la MINURSO ont constaté, le mercredi 21 octobre 2020, qu’un groupe composé de “cinquante individus”, appartenant au ‘’polisario’’ et sa milice, se trouvaient à Guerguerat et qu’ils “entravaient la circulation dans la région”.

“Nous exhortons toutes les parties concernées à faire preuve de retenue et à prendre toutes les mesures nécessaires pour apaiser les tensions”, a souligné M. Dujarric.

 Il a aussi fait savoir que la MINURSO a mobilisé “davantage de ses éléments ce matin dans la zone pour aider à désamorcer toute tension et à débloquer la circulation” civile et commerciale, affirmant que la MINURSO continuera de suivre de près la situation.

 Le Secrétaire Général de l’ONU avait enjoint, à plusieurs reprises, au ‘’polisario’’ et à sa milice de cesser d’entraver la circulation civile et commerciale à Guerguerat, y compris en septembre dernier par la voix de son porte-parole adjoint à New York (MAP).

Please follow and like us: