Les habitants de Rubavu appelés à la vigilance après la mort de l’ambassadeur d’Italie en RDC

Le  général Alex Kagame appelle les habitants des secteurs voisins de la RDC à renforcer la sécurité après l’assassinat de l’ambassadeur italien   

Le commandant de la 3e division de l’armée rwandaise, le général Alex Kagame, a appelé les habitants  des secteurs voisins de la République démocratique du Congo (RDC) à rester vigilants et à renforcer la sécurité à la suite d’une attaque au cours de laquelle l’ambassadeur italien en RDC Luca Attanasio a perdu la vie.

Il a lancé cet appel hier lors d’une réunion avec des dirigeants locaux, des responsables de la sécurité et des habitants des secteurs de Busasamana, Bugeshi et Cyanzarwe dans le district de Rubavu situé dans la province de l’Ouest frontalière de la RDC. La réunion a été convoquée un jour après l’assassinat de l’ambassadeur italien en RDC  tué le long de la route Goma-Rutshuru près du Rwanda.

Les autorités congolaises ont attribué l’attaque qui a coûté la vie à l’ambassadeur Luca Attanacio et à deux autres personnes au Nord-Kivu; lundi 22 février 2021, aux rebelles hutus rwandais des Forces Démocratiques de Libération du Rwanda (FDLR).

Le général Alex Kagame a déclaré que les meurtres qui ont eu lieu près de la frontière rwandaise prouvent que les FDLR pourraient facilement trouver un moyen de menacer la sécurité dans ces secteurs respectifs.

«Nous avons encore des problèmes à ces frontières. Les FDLR sont toujours en déplacement. J’espère que vous avez entendu ce que la force rebelle a fait hier. Il a tué l’ambassadeur italien près de la frontière rwandaise. Personne d’autre ne commet ces atrocités à part ces rebelles retranchés près du volcan Nyamuragira. Ils assassinent des gens, pillent des Congolais et ne cachent pas  leur intention de venir au Rwanda pour menacer la sécurité. Cela nous rappelle que nous ne devons pas être complaisants », a-t-il déclaré.

«S’ils peuvent assassiner un diplomate le long de la route Goma-Rutshuru qui est proche d’ici; il leur est plus facile de faire des raids sur Cyanzarwe, Busasamana et Bugeshi au Rwanda au cas où les gens ne seraient pas vigilants pour renforcer les mesures de sécurité. Il est évident qu’ils n’ont pas encore renoncé à leurs pratiques criminelles s’ils peuvent bloquer la route, piller une voiture chargée de nourriture et tuer des gens, y compris un ambassadeur d’un pays étranger », a ajouté le général Alex Kagame.

Il a rassuré les habitants sur le fait que les responsables de la sécurité sont en alerte et leur a demandé de rester vigilants et d’attirer l’attention sur les activités susceptibles de compromettre la sécurité du pays.   «Nous sommes bien préparés. Vous ne devriez jamais avoir peur car nos forces sont toujours en alerte pour protéger le pays contre les attaques ennemies à tout moment », a déclaré le général Alex Kagame.

Le gouverneur de la province de l’ouest, Alphonse Munyantwari, a également exhorté les habitants à rester fermes dans la sauvegarde de leur sécurité. «Nous devons rester attachés à notre sécurité. Personne d’autre ne protégera notre sécurité si nous restons complaisants. La sécurité devrait commencer au sein de vos communautés, en décourageant les gangs qui volent des pommes de terre et les habitants sans emploi qui passent toute la journée dans les bars, s’il y en a. Vous devez les conseiller contre de tels vices ou les signaler au Bureau d’enquête du Rwanda pour qu’il les punisse », a-t-il déclaré.

Trois personnes, dont l’Ambassadeur d’Italie, ont été tuées lundi à la suite d’une attaque par des éléments armés au nord-est de Goma, dans l’Est de la RDC, contre une délégation qui allait visiter un programme d’alimentation scolaire du Programme alimentaire mondial (PAM).

Outre l’ambassadeur d’Italie en RDC, Luca Attanasio, les deux autres personnes décédées ont été identifiées comme étant un membre de l’ambassade italienne et un chauffeur du PAM, a indiqué l’agence onusienne dans un communiqué de presse. Le PAM a précisé qu’un « certain nombre d’autres passagers voyageant avec la délégation ont été blessés au cours de l’attaque ».

L’attaque contre les deux véhicules a eu lieu à Kibumba, à 25 kilomètres au nord-est de Goma, dans la province du Nord-Kivu, en bordure du secteur Busasamana au Rwanda.

Les deux premières victimes ont été tuées durant l’attaque, l’Ambassadeur italien a reçu des soins d’urgence à l’hôpital de la Mission des Nations Unies en RDC (MONUSCO) à Goma où il a succombé à ses blessures. (Fin)

Please follow and like us: