Rwanda News Agency Grands Lacs Hebdo

The Rwanda News Agency website is a newswire based in Kigali. It is neither state-owned nor state-run.

It is a subscription service and you are not logged in, so some content is hidden. Login to access full stories, or register for a free trial.

«L’Eglise Catholique du Rwanda demande encore pardon pour ses prêtres impliqués dans le Génocide des Tutsi»-Mgr Rukamba

E-mail Print PDF

Mgr Philippe Rukamba

Kigali: L’Eglise Catholique du Rwanda demande pardon pour ses prêtres qui ont commis le génocide contre les Tutsi en 1994, et cette demande s’inscrit dans l’entretien du Président Kagame et du Pape Francis à Rome le 20 Mars 2017, lorsque le Saint-Père a demandé pardon pour le mauvais comportement des collègues prêtres, selon le président de la Conférence Episcopale du Rwanda, Mgr Philippe Rukamba, évêque du diocèse de Huye.

«Pendant le génocide de 1994, l’Eglise a été absente dans la manifestation de l’Amour et du Bien au Rwanda. Nous demandons pardon pour que se renforcent encore l’Amour et la Réconciliation pour le bon développement du corps et de l’âme. Nous félicitons des prêtres qui sont restés courageux en sauvant des innocents ou en mourant tout en pardonnant à leurs bourreaux, juste comme le faisait le Christ sur la croix. Nous avons la conviction que nous avons encore dans le pays des prêtres saints, même si leurs noms ne sont pas encore publiés», a-t-il indiqué.

Il a tenu ces propos à Kabgayi où a été célébré le Jubilé de cent ans qui marque l’octroi du sacerdoce à deux premiers prêtres rwandais en Juillet 1917, et qui sont Balthazar Gafuku, originaire de Zaza, et Donat Reberaho originaire de Save.

Cette cérémonie haute en couleur a été rehaussée  par le Président de la République Paul Kagame et la Première Dame Jeannette Kagame, en présence d’une importante délégation des Ministres du Gouvernement rwandais, et d’autres hôtes venus de la  Tanzanie, du Burundi, du Kenya, et d’ailleurs.

Mgr Rukamba a rappelé que pendant le génocide de 1994, 135 prêtres rwandais ou un tiers du clergé rwandais ont été tués, ainsi que quatre évêques. Mgr Rukamba a brossé l’historique des prêtres qui ont œuvré pour l’expansion du christianisme au Rwanda et l’amélioration des conditions de vie des Rwandais.

Il a remercié les Missionnaires d’Afrique ou Pères Blancs qui ont implanté l’Eglise Catholique au Rwanda. Les premiers 15 jeunes séminaristes ont étudié à Lubiya en Tanzanie depuis l’âge de 13 à 15 ans. La condition de recrutement était d’être baptisé, chrétien, poli et ouvert, tout en maîtrisant la calligraphie (bonne écriture). C’est par la suite que Jean-Joseph Hirt a fondé des petits séminaires au Rwanda où de jeunes prêtres ont été formés.

Certains des premiers prêtres se sont distingués dans la médecine traditionnelle et soins en cas de morsure de serpent, comme c’est le cas de l’Abbé Thomas Bazaninsanga et Téléphone Kayinamura. Kagame Alexis s’est distingué dans l’écriture de l’histoire et de la culture du Rwanda, et il a publié beaucoup d’ouvrages. L’Abbé Byusa et d’autres ont composé des chefs-d’œuvres  musicaux immortels.

L’an prochain, l’Eglise du Rwanda se focalisera sur le thème de la l’Unité des Rwandais, a fait remarquer Mgr Rukamba, qui s’est réjoui de la bonne collaboration qui lie maintenant l’Eglise Catholique au Gouvernement rwandais. (Fin)


 

 

Rwanda: Doing Business

Banner

FAO au Rwanda

Banner