Rwanda News Agency Grands Lacs Hebdo

The Rwanda News Agency website is a newswire based in Kigali. It is neither state-owned nor state-run.

It is a subscription service and you are not logged in, so some content is hidden. Login to access full stories, or register for a free trial.

Des grossesses précoces chez 2.468 filles mineures de mois de 18 ans ont été enregistrés en 2017

E-mail Print PDF

Le Gouverneur, Jean-Marie Gatabazi

Musanze, Province du Nord: Des grossesses précoces chez 2.468  filles mineures de mois de 18 ans ont été enregistrées en 2017, selon le Gouverneur Jean-Marie Gatabazi.

«A voir ce grand nombre de jeunes filles qui ont abandonné l’école et devenues vulnérables, elles et leurs enfants, il y a lieu de se  demander si les autorités jouent pleinement  leur rôle. Ce sont des grossesses précoces attrapées dans la violence, surtout que les victimes sont des mineures de moins de 18 ans. Souvent les pères donnent la ration dans les premiers mois. Ensuite ils se volatilisent dans la nature et changent de domicile. Et la jeune mère n’a plus de soutien alors que le père à la capacité d’aider son enfant. En principe, un tel père devrait être détenu. Seulement dans la plupart des cas, les victimes renoncent à impliquer ces pères», a-t-il indiqué.

Le Gouverneur Gatabazi a détaillé ces grossesses précoces par chaque District du Nord: Gakenke 179, Gicumbi 506, Burera 458, Musanze 728, Rulindo 597.

«La majorité des auteurs de ces grossesses ne sont pas encore arrêtés et ont fui leurs domiciles. Chaque District enregistre par semaine 5 à 6 cas de ces jeunes mamans. Mais le district n’a pas les capacités de tester la paternité à l’ADN pour les pères qui refusent leurs enfants. Nous souhaiterions bénéficier d’un appui dans cette activité », a poursuivi Gatabazi.

Il a rappelé que les affiliations à la mutuelle de santé atteignent une moyenne de 92% dans sa Province du Nord. Certains Districts qui ont dans les plus de 80% sont entrain de faire des efforts pour rehausser le taux.

Il a informé que les populations et les autorités locales sont de plus en plus informés sur la Loi de donner l’information aux médias dans le cadre de rendre des comptes et de travailler dans la transparence afin de témoigner sur la qualité des services rendues à la population.

«Une autorité ne doit pas demander au citoyen pourquoi celui-ci s’est entretenu avec les médias, alors que ces médias appartiennent à la population. Il faut que les médias forment les habitant à donner l’information», a poursuivi le Gouverneur Gatabazi. (Fin)


 

 

Rwanda: Doing Business

Banner

FAO au Rwanda

Banner