Rwanda News Agency Grands Lacs Hebdo

The Rwanda News Agency website is a newswire based in Kigali. It is neither state-owned nor state-run.

It is a subscription service and you are not logged in, so some content is hidden. Login to access full stories, or register for a free trial.

L’Ombudsman est à Karongi cette semaine pour régler les cas d’injustice envers la population

E-mail Print PDF

Le vieux Bangamwabo André avec un micro soumet sa plainte à l'Ombudsman.

Bwishyura (Karongi): L’Ombudsman en Chef, Anastase Murekezi, effectue toute cette semaine une descente dans le District de Karongi pour écouter les plaintes de la population en ce qui a trait aux cas d’injustice impliquant souvent les autorités locales.

Pour ce mardi, 23 Octobre, l’Ombudsman s’est focalisé sur les plaintes valables ou moins valables des habitants en queue des secteurs Rubengera et Bwishyura.

Le vieux Bangamwabo André habite le village Gatare, cellule Gasura, Secteur Bwishyura. Il a confié à l’Ombudsman qu’il est classé dans la 1ère catégorie des vulnérables. Il vivait dans une hutte couverte de paille, des abris qui ont été bannis. On lui a donné des tôles qui ont été posées sur la maison d’un voisin et dans laquelle ce vieux habitait. Mais des pluies torrentielles ont détruit cet abri lors des derniers désastres. Maintenant, il n’a plus où poser sa tête.

L'Ombudsman s'adresse à la population de Bwishyura

Les autorités locales sont informées de ce cas d’urgence. Elles ont promis qu’elles auront construit une maison au vulnérable dans trois mois.

L’ombudsman a promis qu’une Commission de suivi vérifiera l’exécution de la promesse.

Sur d’autres cas, l’Ombudsman a indiqué que ce sont des problèmes qui résultent de la négligence des autorités locales ou de l’ignorance des lois par une population souvent illettrée, ne sachant pas observer les délais d’appel en justice lors des procès.

«Tout cela pèse sur le paysan vulnérable et ignorant qui croule sous des problèmes, parce qu’il ne connaît pas les voies pour la défense de ses droits. Souvent le paysan devient comme une balle que se jettent les autorités non soucieuses de régler les différends», a-t-il noté.

L’on doit relever que les plantes soumises à l’Ombudsman ont trait aux différends de propriétés foncières, forestières, ou de maisons. (Fin)

 

 

Rwanda: Doing Business

Banner

FAO au Rwanda

Banner