Rwanda News Agency Grands Lacs Hebdo

The Rwanda News Agency website is a newswire based in Kigali. It is neither state-owned nor state-run.

It is a subscription service and you are not logged in, so some content is hidden. Login to access full stories, or register for a free trial.

L’Ambassadeur de Belgique quitte le Rwanda en attirant l’attention sur les Droits de la Femme

E-mail Print PDF

Kigali: Alors qu’il s’apprête à quitter le Rwanda après une mission de trois ans comme diplomate, l’Ambassadeur de la Belgique au Rwanda, Arnout Pauwels, a pris soin d’attirer l’attention du public sur les Droits de la Femme, comme le préconise le HeForShe tant répandu.

«Je voudrais terminer sur le HeForShe. C’est quelque chose auquel moi et mon Gouvernement attachons une grande attention en tant que promotion des Droits de la Femme partout au monde. Surtout qu’au Rwanda, c’est quelque chose qui est porté par le Président de la République et par la Première Dame», a-t-il indiqué, en poursuivant:

«Je voudrais saluer ici le travail de sa Fondation Imbuto pour promouvoir les Droits de la Femme dans tous ses aspects. Il y a aussi la partie qu’on appelle « Sexual and Reproductive Heath». C’est un terme important qui touche tout le monde et nous tous. Je vois peu de journalistes femmes ici, une ou deux. Mais dans l’ensemble, c’est un problème  qui nous concerne tous. Et donc, c’était un plaisir de travailler ici au Rwanda avec des institutions qui proposent des politiques qui vont dans ce sens».

Il a tenu ces propos récemment alors qu’il venait d’être reçu par les responsables du Parlement rwandais, dont le Président du Sénat, Bernard Makuza, avec lequel il dit avoir eu des échanges positives.

L’Ambassadeur Pauwels a rappelé l’essentiel de ses entretiens avec le Président du Sénat rwandais en ces termes: «C’est une visite d’adieu. Je termine mon mandat de trois ans dans ce merveilleux pays. On a échangé sur mon travail de consolider et améliorer les relations entre la Belgique et le Rwanda dans tous ses aspects. Et on a focalisé principalement sur l’économie et l’attraction des investissements vers le Rwanda. Mais aussi sur d’autres éléments comme le développement socio-économique du pays».

Le diplomate belge s’est exprimé aussi sur les récentes élections présidentielles qui ont été organisées le 04 Août dernier:

«Les diplomates accrédités au Rwanda ont tous été témoins des élections présidentielles 2017. Entre les différentes ambassades, on a eu à peu près quarante (40) équipes d’observateurs dans le pays. On a constaté le climat paisible, calme, et la réponse massive de la population pour venir voter entre les trois candidats. On a constaté qu’un candidat a porté la quasi-totalité des voix. On doit donc féliciter le Peuple rwandais pour son enthousiasme avec laquelle il a participé aux élections».

L’Ambassadeur Pauwels a interpelé les Gouvernements amis à continuer la coopération avec le Rwanda soucieux de booster une croissance économique inclusive:

«Au Rwanda, maintenant le Président est le Chef du Gouvernement. Dans le nouveau mandat, on verra le développement des politiques qui sont connues. Le candidat Paul Kagame a très bien expliqué son désir et son programme de continuer la croissance économique du pays, et faire en sorte que les fruits de cette croissance atteignent toute la population. C’est quelque chose de très encourageant, et qui appelle les Gouvernements amis du Rwanda à continuer la coopération», a-t-il fait remarque.

A propos des problèmes constatés par les observateurs de l’UE pendant le récent scrutin présidentiel, le diplomate belge a été laconique.

Il s’est contenté de rappeler que l’UE s’est déjà exprimée à ce propos, et qu’elle a publié des recommandations qui vont dans le sens de celles présentées par la Mission d’observation de l’Union Africaine (UA), et que l’UE soutient aussi.

Interrogé sur la Diaspora Rwandaise qui est loin d’être réconciliée à l’extérieur, et quelle serait l’apport de la Belgique dans ce rapprochement, le diplomate belge a répondu en ces termes:

«La Diaspora Rwandaise, ce sont parfois des gens avec la double nationalité, ou belge ou rwandaise. L’on doit noter que la Belgique est un pays d’accueil depuis sa fondation en 1830.On a accueilli des personnes du monde entier qui cherchaient un territoire en Belgique. Ce processus se poursuit. Nous avons aussi accueilli différentes couches de la Diaspora Rwandaise en Belgique. En tant que Belges, on espère qu’ils se sentent bien entre eux. Mais quand il s’agit de quelque chose entre Rwandais, ce ne sont pas les Belges qui s’en occupent, mais l’Ambassade du Rwanda ou quelques associations qui les contactent».

Il a poursuivi: «Lors de la récente célébration de la Fête Nationale Belge ici au Rwanda, le 21 Juillet dernier, j’ai reçu un grand nombre de personnes qui, de prime abord, que l’on prend pour des Rwandais, mais qui m’ont confié « qu’elles sont des Belges de Liège, de Charleroi ou de Gant. Elles m’ont dit qu’elles étaient ravies d’être ici ». C’est une illustration de la force des liens personnels entre les deux pays. Je suis très content de cela». (Fin)



 

Rwanda: Doing Business

Banner

FAO au Rwanda

Banner