Rwanda News Agency Grands Lacs Hebdo

The Rwanda News Agency website is a newswire based in Kigali. It is neither state-owned nor state-run.

It is a subscription service and you are not logged in, so some content is hidden. Login to access full stories, or register for a free trial.

PAP: Priorité à la lutte contre la corruption

E-mail Print PDF

Kigali: La lutte contre la corruption, telle est la priorité du Parlement Panafricain (PAP). Le Président, Roger Nkodo Dang l’a signifié à Kigali lors de l’ouverture de la première Session de la 5eme  législature du PAP hier lundi 22 Octobre 2018.

En présence de plusieurs parlementaires africains représentant leurs parlements respectifs, Honorable Roger Nkodo Dang, Président du Parlement Panafricain (PAP), a défini la ligne directrice de l’Institution Panafricaine sous son mandat.

«La priorité absolue doit être la lutte contre la corruption», a-t-il été on ne peut plus clair.

La corruption  constitue l’un des obstacles au développement de la plupart des pays africains. Selon lui, l’accès aux soins de santé, en électricité, en eau potable, ne pourront s’améliorer de façon significative sans éviter la corruption. Par exemple, l’Afrique perd plus de 50 milliards de dollars chaque année à cause de la corruption.

La présidente du Sénat gabonais, Honorable Lucie Milebou-Aubusson, a souligné l’une des conséquences de ce fléau en Afrique. «  La mortalité infantile est deux fois plus élevée dans les pays corrompus. »

Une voie de sortie


Pour sortir de cette situation, le Président du PAP, Honorable Roger Nkodo insiste sur la nécessité d’une volonté politique. Il cite l’exemple du Rwanda qui abrite les présentes assises du PAP. « Le choix du Rwanda est tout à fait symbolique», a-t-il ajouté.

Pour le Président du Sénat rwandais, Honorable Bernard Makuza, à la volonté politique il faut ajouter la mise en place des mécanismes de lutte contre la corruption. «Et le rôle des parlements dans la mise en place des mécanismes est déterminant», a-t-il souligné.

M. Bernard Makuza a montré également la complémentarité de différentes institutions dans la lutte contre ce fléau. «  La justice doit jouer son rôle dans la poursuite des prévenus, l’exécutif doit veiller à la transparence dans l’octroi  des marchés publics mais aussi au niveau du parlement, des commissions doivent suivre de près, dans la limite de leurs responsabilités, la question de la gestion de la chose publique.»

Honorable Mukabalisa Donatille, Présidente de la chambre basse du parlement rwandais, sensibilise les médias.  Ils doivent contribuer à la sensibilisation de la population. «La sensibilisation de la population servirait à l’amener à œuvrer de concert avec les autorités.»

Le Président Kagame interpelle le PAP

Le Président Paul Kagame, Président en exercice de l’Union Africaine, et invité d’honneur à cette cérémonie d’ouverture, a interpelé les  Parlementaires africains à contribuer à la ratification du Traité de libre-échange en Afrique. Pour le Président du PAP, Roger Nkodo Dang, la volonté des membres de l’Union Africain ne manque pas. Tout dépend des pays et de la procédure à suivre. La plupart des pays africains ont signé l’accord de libre échange sur le continent en Mars 2018 à Kigali. La ratification quant à elle va moins vite.

L’ouverture de cette première Session Ordinaire de la 5eme législature a été une opportunité pour les nouveaux membres de l’Angola, du Tchad, du Niger, Rwanda et Sierra Leone de prêter serment. (Fin)

 

Rwanda: Doing Business

Banner

FAO au Rwanda

Banner