Rwanda News Agency Grands Lacs Hebdo

The Rwanda News Agency website is a newswire based in Kigali. It is neither state-owned nor state-run.

It is a subscription service and you are not logged in, so some content is hidden. Login to access full stories, or register for a free trial.

«Sécurité en Afrique Centrale : Une approche concertée mettra fin à la crise en RCA», -L’Amb François Louncény Fall

E-mail Print PDF

La présidente élu du Comité Consultatif, Louise Mushikiwabo et les autres délégués

Kigali: La 45ème Réunion du Comité  Consultatif des Nations Unies sur la Sécurité en Afrique Centrale recommande une approche concertée en République Centrafricaine afin de sortir de la crise, selon le Représentant du Secrétaire Général des Nations Unies en RCA, François Louncény Fall.

«Il faut que tous les acteurs et les 14 groupes armés participent au processus de négociations par une approche concertée afin de régler cette crise qui dure», a-t-il indiqué lors de la 45ème Réunion ministérielle des onze pays qui forment le Comité Consultatif Permanent des Nations Unies sur la Sécurité en Afrique Centrale.

Ces pays sont le Tchad, la RCA, le Cameroun, la RDC, la Guinée Equatoriale, Sao Tomé et Principe, le Gabon, le Congo, l’Angola, le Rwanda et le Burundi. 

L’on doit noter que sept Ministre sur 11 ont participé aux travaux de cette 45èm réunion.
Le Représentant du Secrétaire Général de la Commission Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC), de son côté, a insisté sur la nécessité de prévenir les confits armés dans la région.

Vue de certaines délégations

Il a souligné les défis qui interpellent la CEEAC et d’autres institutions à asseoir la sécurité dans la sous-région. Il a pointé du doigt les conflits électoraux, la lutte contre les forces négatives, la lutte contre les armes légères et de petit calibre, les crimes organisés, l’exploitation illicite des minerais, les contrebandes, la situation humanitaire catastrophique, la piraterie dans le Golfe de Guinée, la crise sécuritaire en RDC. Il a rappelé la nécessité de réformer la CEEAC et la rationalisation des Comités Economiques régionales (CER).

Le Représentant de l'UA à  ces travaux et représentant de l’UA en RDC, l’Ambassadeur Abdou Abarry, a brossé la situation du Burundi en disant que seul un dialogue basé sur l’Accord d’Arusha peut permettre de sortir de la crise.

IL a déploré que les négociations qui étaient en cours à Arusha ces jours-ci et qui avaient eu le soutien financier de l’UA n’ont pas pu faire avancer le processus de paix, faute d’un dialogue engagé et inclusif.

Pour la RDC, il a précisé qu’il faut suivre l’Accord-cadre d’Addis-Abeba, en privilégiant la voie du dialogue.
« Le Comité Consultatif demeure un mécanisme parfait de renforcement de la paix, de la sécurité et de la stabilité. Les huis clos d’avant les réunions sont utiles pour explorer les questions capitales », a-t-il dit.

La réunion a insisté sur la nécessité d’impliquer les jeunes (exhortés à ne pas  se laisser manipuler) et les femmes, ainsi que la Société civile dans la prévention des conflits.

Les pays comme la RCA, le Burundi, le Cameroun et la RDC affichent des tensions politiques profondes. « Il faut un dialogue ouvert pour résoudre les questions préoccupantes. Les Boko Haram appellent à une Stratégie de lutter contre la prolifération des armes légères  et de petits calibres. Au niveau des questions transfrontalières, la transhumance demeure la cause de nombreux conflits sociaux », a poursuivi l’Ambassadeur Abarry.

Pour la présidente du Comité Consultatif et Ministre rwandaise des affaires étrangères, Louise Mushikiwabo, il faut aller vers une stabilité durable, toujours pour lutter contre l’insécurité et la violence. Il faut aussi être à bout du terrorisme tout en luttant contre la vulnérabilité insidieuse liée à la pauvreté extrême et le sous-développement.

« Il faut identifier des stratégies pour arrêter le commerce illégitime dans la sous-région. C’est un préalable à la consolidation de la paix et au développement. Pour cela, nous allons réaffirmer la collaboration de nos organes de sécurité, montrer que l’Afrique Centrale est prête à œuvrer solidaire, main dans la main », a-t-elle fait remarquer. (Fin)



 

 

Rwanda: Doing Business

Banner

FAO au Rwanda

Banner