Arrestation d’un étudiant burundais soupçonné d’appartenir à une rébellion basée au Rwanda

Thursday, 08 February 2018 15:36 by RNA Reporter
Print

Kigali: Philibert Ningaza, un étudiant burundais, a été transféré à l’Etat Major Général de l’armée burundaise qui le soupçonne d’appartenir à une rébellion basée au Rwanda.

Selon le Collectif SOS Médias Burundi, Philibert Ningaza se trouvait au cachot de la police de Mugamba (province de Bururi, sud du Burundi) après avoir été arrêté le mardi 06 février par des militaires. Ces derniers le soupçonnent d’être un rebelle en provenance du Rwanda.

Un membre de sa famille a confirmé le transfert : « Je l’ai vu à bord d’un véhicule double cabine à vitres teintées », a-t-il indiqué. Selon SOS Médias Burundi, le transfert a été effectué mercredi 07 février dans la matinée. 

Philibert Ninganza et son ami, tous deux de l’Université des Grands Lacs (UGL), ont été interpellés sur la colline de Mukara (zone de Nyagasasa). Les deux étudiants rentraient chez eux pour les vacances après leurs examens de deuxième session à l’UGL qui est basée à Bujumbura, la capitale.

D’après les témoins, ils ont été repérés et dénoncés par trois imbonerakure (jeunes affiliés au parti au pouvoir CNDD-FDD) alors qu’ils partageaient un verre dans un bistrot de la localité.

Des habitants de la colline de Mukara s’inquiètent de cette double arrestation. Ils pensent revivre le temps des persécutions dont ont été victimes plusieurs jeunes gens opposés au 3ème mandat du Président burundais Pierre Nkurunziza. (Fin)