Rwanda News Agency Grands Lacs Hebdo

The Rwanda News Agency website is a newswire based in Kigali. It is neither state-owned nor state-run.

It is a subscription service and you are not logged in, so some content is hidden. Login to access full stories, or register for a free trial.

Le Groupe Technique et le Forum des Négociateurs affinent à Kigali le Texte de base pour créer un Marché Commun Africain

E-mail Print PDF

Le Commissaire Albert Muchanga

Kigali: Le Groupe Technique et le Forum des Négociateurs issus des Pays africains et de l’Union Africaine (UA) sont réunis à Kigali pour affiner le Texte de base qui sera soumis aux Ministres africains du Commerce dans le but de créer un Marché Commun Africain.

«Le Texte élaboré et approuvé sera soumis pour signature au Sommet Extraordinaire des Chefs d’Etat africains qui se tiendra à Kigali le 21 Mars 2018», a indiqué le Commissaire de l’UA en charge du Commerce et de l’Industrie, l’Ambassadeur Albert Muchanga.

Il a tenu ces propos alors qu’il ouvrait officiellement à Kigali les travaux du Groupe Technique et du Forum des Négociateurs.  Pour lui, ce mois de Mars 2018 est historique pour l’avenir du continent appelé à croître et à capitaliser sur les nouvelles opportunités qui s’offrent.

«Dans ce cadre, l’Afrique devra tenir compte de la numérisation et profiter de la globalisation.

L’échec ne doit pas avoir de place dans cet Accord. Nous devons éviter d’être le maillon  faible de la chaîne. Le monde entier observe Kigali pour voir si l’Afrique réussit ou ne réussit pas à créer la zone de Libre Echange Continental (ZLEC). L’Afrique a le visage  pour promouvoir les échanges intra-africains afin de créer une Afrique prospère et paisible. Il est possible de créer une ZLEC viable. Il faut que les négociateurs affinent une configuration de cette ZLEC qui offre d’immenses opportunités d’investissements et de commerce», a encore souligné le Commissaire Muchanga.

Groupe photo des participants

Pour lui, il faudra réussir à convaincre le Secteur Privé. C’est une occasion pour créer plus d’emplois pour nos jeunes africains tentés d’émigrer.

«Notre futur collectif se fonde sur la prospérité de la ZLEC. Durant ces deux semaines, les Experts nettoieront le Texte pour le présenter aux Ministres du Commerce. Puis ceux de la Justice l’endosseront, pour être ensuite soumis pour signature aux Chefs d’Etat le 21 Mars 2018. Les pays africains pourront aussi exporter entre eux sans taxes, ni barrières de douanes. Ce sera le libre mouvement des biens et des personnes, le droit à la résidence et à l’établissement dans chaque pays africain puisque le passeport africain aura consacré l’autorisation de visa à chaque africain», a encore ajouré le Commissaire de l’UA en charge du Commerce.

Rwandair pourra se poser dans n’importe quel pays africain, autant que d’autres compagnies aériennes africaines. C’est cela le but du présent Traité en préparation, toujours selon le Commissaire Muchanga.

Mais avant de faire du commerce, l’on devra accroître la production. Ce qui suppose un investissement certain.

«Il est plus que temps que le contient africain cesse de véhiculer une image négative dans le monde. Après tout, nous avons beaucoup d’histoires à succès à brandir», a conclu le Commissaire Muchanga. (Fin)


 

 

Rwanda: Doing Business

Banner

FAO au Rwanda

Banner