Trois Ambassadeurs ont présenté cette semaine leurs Lettres de créance au Président Kagame

Président Kagame et L’Ambassadeur Antoine Anfré de la France ;

Trois Ambassadeurs de France, du Royaume Uni, et du Nigéria ont présenté ce Mercredi 28 Juillet leurs Lettres de créance au Président Kagame.

Après leurs entretiens avec le Chef de l’Etat rwandais, ils ont parlé à la presse de la coopération entre leurs pays et le Rwanda.

Le nouvel Ambassadeur de la France au Rwanda déclare que les progrès réalisés dans le cadre de la normalisation de la coopération des deux pays ne régresseront jamais et qu’il s’agit d’une fondation solide sur laquelle reposeront ses attributions.

L’Ambassadeur Antoine Anfré a fait savoir que si la coopération des deux pays est passée par des moments difficiles au cours de ces 27 dernières années, il espère que le progrès qui a été réalisé est une fondation sur laquelle il va s’appuyer.

«Grâce au rapport Duclert, grâce à la visite du Président Macron, un nouveau chapitre s’ouvre dans la relation bilatérale et avec l’équipe de l’Ambassade, avec aussi tout l’écosystème français au sens large, nous sommes ici pour faire en sorte que tous les engagements qui ont été pris lors de la visite présidentielle puissent se concrétiser. Comme on a beaucoup d’ambitions, évidement tout ne sera pas facile. Mais je suis convaincu que compte tenu de la nouvelle dynamique de la relation politique bilatérale, compte tenu aussi des outils qu’on va mettre en place. Quand le Président Macron est venu, il a inauguré le Centre Culturel Francophone à  Kigali. Il y a aussi l’Agence Française de Développement qui va ouvrir une antenne à Kigali avant la fin de l’année, des entreprises françaises qui sont ici, il y a des entrepreneurs français comme Bolloré, si vous vous voulez, il y a beaucoup des choses qui font qu’on peut bâtir, on peut progresser, on peut, je pense, en quelques années, arriver à des résultats intéressants», a-t-il indiqué.

Antoine Anfré souligne en outre que la coopération des deux pays reposera sur le respect mutuel, car chacune des deux parties a besoin de l’autre.

L’ Ambassadeur du Royaume Uni, Omar Daair ;

Le nouvel Ambassadeur du Royaume Uni, Omar Daair, a également remis au Président de la République Paul Kagame ses lettres de créance et a souligné que sa priorité est de collaborer avec le Rwanda pour que le Sommet des Pays du Commonwealth qui se tiendra à Kigali au début de l’année  prochaine puisse bien se dérouler.  

« Je pense que le Sommet du Commonwealth est une activité très importante à laquelle nous nous préparons au début de l’année prochaine. Nous collaborons étroitement avec le Gouvernement du Rwanda, et je n’ai aucun doute que c’est une activité qui va bien se dérouler, et c’est une chacune pour nous réunir et discuter sur tous les point essentiels que nous partageons en tant que partenaires au sein du Commonwealth, notamment la Gouvernement, le changement climatique, le commerce et les échanges. Je pense que ce Sommet sera utile et je vais davantage collaborer avec le Gouvernement rwandais dans la préparation », a-t-il souligné.

L’Ambassadrice Aishatu Aliyu Musa du Nigeria.

L’Ambassadrice Aishatu Aliyu Musa du Nigeria indique que sa priorité est l’investissement et les échanges entre les deux pays.

« L’entretien que le Président de la République m’a accordé s’est focalisé sur les bonnes relations existantes entre les deux pays, et je lui ai rassuré que je vais tout faire pour bâtir sur les bonnes choses qui existent déjà. Nous avons beaucoup en commun entre le Rwanda et le Nigeria. Nous avons des accords de coopération dans trois domaines, et ils sont appliqués notamment ceux relatif  à l’entraînement militaire, ceux à propos de l’utilisation de l’espace et ceux en rapport avec le renforcement des capacités des employés à travers des formations. Maintenant, nous sommes en train de parfaire la mise en place d’une Commission Permanente Mixte et les accords de sa mise en place seront bientôt signés, et à travers cette Commission, nous allons beaucoup gagner dans le domaine politique, économique, social et sécuritaire. En fait, il y aura beaucoup de bénéfices », a-t-elle fait remarquer.

Tous les trois Ambassadeurs de la France, du Royaume Uni et du Nigeria ont leur siège à Kigali. (Fin)

Please follow and like us: