La Maire de Paris se recueille sur deux sites commémoratifs du génocide des Tutsi

Anne Hidalgo dépose une gerbe des fleurs au mémorial de Kigali à Gisozi

En marge du 41ieme congrès des Maires Francophones qui a lieu à Kigali, la maire de Paris Mme Anne Hidalgo s’est recueillie sur deux sites commémoratifs du génocide des Tutsi du Rwanda en 1994.

Accompagnée de sa délégation, Anne Hidalgo a rendu hommage à plus de 250.000 victimes du génocide au mémorial de Kigali à Gisozi. Elle a visité différentes parties du mémorial et a eu des explications sur l’histoire du Rwanda avant, pendant et après le génocide de 1994 contre les Tutsi.

« Je m’incline avec émotion et humilité devant les victimes et survivants du génocide. J’admire la résilience et la force du peuple rwandais à se relever. L’histoire, la vérité et la mémoire sont indispensable à la reconstruction d’une humanité et à la paix », a écrit  Anne Hidalgo dans le livre d’or du mémorial de Kigali à Gisozi.

Anne Hidalgo a écrit ses sentiments dans le Livre d’Or au mémorial de Kigali  

Anne Hidalgo a également visité le Jardin de la Mémoire au Mémorial du génocide de Nyanza-Kicukiro. Elle a salué les efforts du mémorial pour préserver l’histoire du génocide perpétré contre les Tutsi.  Elle a martelé que le jardin est un symbole de la vie et de la renaissance du Rwanda mais aussi un lien et une conversation permanente entre le passé, le présent et l’avenir. 

Conçu par l’artiste peintre anglais, Bruce Clarke, ce jardin est composé de plusieurs sections plongeant les visiteurs dans un voyage d’histoire et de souvenir du génocide des Tutsi du Rwanda qui a fait plus d’un million de morts en 1994. 

Le jardin de la mémoire fait partie intégrante du site mémorial de Nyanza qui abrite déjà plus de 12.000 corps de victimes, dont 5.000 massacrées après avoir été abandonnées, le 11 avril 1994, par un contingent belge des forces de la Minuar, la Mission des Nations unies pour l’assistance au Rwanda. 

Parmi les sections du jardin figurent un espace de pierre, une forêt de la mémoire, des monticules, un corridor de méditation, une fosse ouverte ainsi que des chemins en spirale. Au milieu du jardin, des pierres représentant les victimes sont et seront placées par leurs familles.

Anne Hidalgo a visité le Jardin de la Mémoire de Nyanza-Kicukiro

Dans la forêt de la mémoire, située au cœur du jardin, trois types d’arbres seront plantés, à savoir Ficus Thonningii, planté par Mme Kagame comme symbole de la famille, Erythrina Abyssinica, symbole de protection et de beauté, et Acacia Abyssinia pour la résilience et la résistance. Les différentes sections du jardin sont reliées par des chemins en spirale symbolisant la spirale de violence planifiée que le Rwanda a dû traverser.

Anne Hidalgo participe au 41 congrès des maires francophones qui a lieu à Kigali au Rwanda du 18 au 22 juillet sous le thème «Quelle urbanité pour les villes francophones ? » (Fin)

Please follow and like us:

Leave a Reply