160 milliards Frw alloués au développement des infrastructures dans les villes secondaires

Le gouvernement rwandais a dépensé des ressources substantielles pour promouvoir les établissements urbains dans six villes secondaires, développer des infrastructures contribuant à leur magnificence et attirer les investisseurs également.

Ces activités s’alignent sur la vision du Rwanda de créer de nouveaux emplois non agricoles et de réduire la migration vers la ville de Kigali.

Comme inscrit dans la Stratégie nationale de transformation (NST1, National Strategy for Transformation), le Rwanda s’est fixé des objectifs ambitieux pour accélérer l’urbanisation durable de 18,4 à 35 % d’ici 2024.

Conformément au plan directeur, le pays développe et améliore les infrastructures dans six villes secondaires, notamment la construction de nouvelles routes censées faciliter les déplacements et la connectivité et ouvrir la voie à la croissance économique.

Les six villes secondaires comprennent Muhanga, Huye, Rusizi, Rubavu, Musanze et Nyagatare où 100 millions de dollars ont été alloués pour construire des routes et des canaux de drainage des eaux.

La première phase de ce projet, qui s’étend de juin 2016 à novembre 2018, a vu la réalisation de 28,3 kilomètres de routes et de 13,3 kilomètres de canaux de drainage des eaux pour un coût de 28 millions de dollars.

Jusqu’à présent, plus de 43,9 kilomètres de routes et 12,15 kilomètres de canaux de drainage des eaux ont été construits au cours de la deuxième phase qui a commencé en décembre 2018 et devrait s’achever en juillet 2021.

Ces infrastructures s’ajoutent à la mise à niveau des quartiers informels de la ville de Kigali dont 12,46 hectares à Boryogo, 20,1 hectares à Kiyovu et 26,42 hectares à Rwampara. Le projet a vu des établissements équipés d’infrastructures de base décentes, notamment des routes goudronnées qui facilitent les activités quotidiennes des gens et un accès facile à d’autres services.

Les deux phases sont mises en œuvre dans le cadre du Projet de développement urbain du Rwanda (RUDP1, Rwanda Urban Development Project). Elles seront suivies des deux autres phases pour améliorer des bidonvilles dans les villes secondaires et dans différentes parties de Kigali.

Dans le cadre de nouvelles phases, de nouvelles routes seront construites dans quatre bidonvilles de la ville de Kigali à partir de l’exercice 2021-2022. Il s’agit de la construction de nouvelles routes, voies piétonnes, drainages, éclairage public, électricité et autres.

Dans la ville de Kigali, le projet construira une route dans le secteur de Gitega et mettra en place plus d’infrastructures réduisant les bidonvilles à Gatenga, Kicukiro ; Nyabisindu dans le secteur Remera ; et Nyagatovu dans le secteur Kimironko, district de Gasabo.

Sur les 160 milliards Frw, 40,2 millions de dollars ont été alloués à la préservation de la zone humide de Gikondo dans l’ancien parc industriel et à la prévention des inondations dans la plupart des régions de Kigali sujettes aux catastrophes, notamment Kinamba, Rugunga, Rwandex-Majerwa, Mulindi, Masaka et Gacuriro.

Le Ministre de l’Infrastructure, Claver Gatete a déclaré aux médias que contenir les inondations est d’une importance cruciale pour maintenir d’autres infrastructures, y compris les routes.

« La préservation de l’environnement nécessite également une attention particulière. Par exemple, les inondations pourraient causer de graves dommages aux routes si aucune mesure n’est prise pour construire des drainages appropriés pour contenir l’eau qui coule du Mont Kigali, Jali, Rebero et Magerwa », a-t-il déclaré.

« C’est pourquoi cette phase prendra en charge la conservation du parc industriel de Gikondo. Nous devons construire des drainages appropriés pour l’eau provenant de la montée afin de limiter les dommages aux infrastructures lorsqu’il pleut », a ajouté le Ministre Claver Gatete.

Il a expliqué que la construction de routes dans les bidonvilles ne vise pas à relocaliser les habitants mais plutôt à étendre les infrastructures de base. La deuxième phase du RUDP II sera mise en œuvre de 2021 à 2025. (Fin)

Please follow and like us: