La construction de la voie ferrée Isaka-Kigali est imminente

Le Ministre des Infrastructures, Claver Gatete, a déclaré que la construction d’un chemin de fer reliant les villes d’Isaka en Tanzanie et de Kigali au Rwanda devrait commencer dans un proche avenir.

Le Ministre Claver Gatete a révélé dans un point de presse que presque toutes les discussions et l’étude de faisabilité ont été finalisées. « Nous avons franchi deux étapes majeures ouvrant la voie à la mise en œuvre. La première consiste à répondre à toutes les exigences pour commencer la construction du chemin de fer. La seconde consiste à faire une étude de projet holistique avant la construction. En fait, nous avons terminé tous les préparatifs de base », a-t-il déclaré. 

«La tâche restante est de travailler avec la Banque Africaine de Développement qui nous a aidés à concevoir l’étude du projet afin que nous puissions discuter des sources de fonds pour construire le chemin de fer, considérer combien nous avons et ce dont nous avons besoin, ainsi que de déterminer comment ils peuvent être utilisés au mieux. C’est ce dont nous discutons », a-t-il ajouté.

L’homme d’Etat rwandais a révélé que les dates d’une réunion des parties prenantes pour finaliser les discussions sur la source des fonds doivent être confirmées dans un proche avenir. “Les travaux de construction commenceront juste après le règlement de ce problème”, a-t-il déclaré.

Des études préliminaires ont révélé que le projet coûterait 3,6 milliards de dollars US aux deux pays, à raison de 2,3 milliards de dollars pour la Tanzanie et 1,3 milliard de dollars pour le Rwanda. 

Le Rwanda et la Tanzanie ont entamé des discussions pour la construction du chemin de fer Isaka-Kigali en 2000.  Les accords pour la construction du chemin de fer long de 532 Km ont été signés le 9 mars 2018. Le chemin de fer du côté du Rwanda fera 138 km, le reste des 394 étant du côté de la Tanzanie. Il est prévu que le chemin de fer soit étendu à la RDC, une fois la demande du pays approuvée.

La construction de cette voie ferrée doit permettre de favoriser les échanges commerciaux entre la Tanzanie et le Rwanda, pays enclavé qui ne dispose pas de la moindre voie ferrée. Elle s’inscrit dans un projet plus large de développement et de rénovation du rail en Tanzanie à partir du port de Dar es Salaam (capitale économique de la Tanzanie), sur l’océan Indien.

Dans le même temps, elle doit également concurrencer un projet similaire entrepris au Kenya, qui a pour but de relier le port de Mombasa, le plus important d’Afrique de l’Est, à l’Ouganda et au Rwanda, notamment. (Fin)

Please follow and like us: