Le Japon a fourni au Rwanda du matériel et des lavabos de lutte contre le COVID-19 d’une valeur d’un milliard Frw

L’Ambassadeur du Japon au Rwanda, Masahiro Imai, et le Ministre Vincent Biruta, lors d’une réception commémorant le 60ème  Anniversaire de Sa Majesté l’Empereur du Japon.

L’Ambassade du Japon a fourni, 19 au Rwanda, 19 par le biais de l’OMS, du matériel fait de caméras et de lavabos construits pour lutter contre le COVID-19 d’une valeur d’un milliard Frw. Les lavabos ont été construits sur six frontières et dans des hôpitaux comme Bushenge, Gihundwe et Nemba dans des centres qui accueillent les personnes suspectes d’avoir contaminé COVID-19.

La population témoigne que des infrastructures construites avant le COVID-19 pour lutter contre Ebola ont été utiles aussi pour se protéger contre le COVID-19.

«Se laver les mains et éviter de toucher n’importe où, aux portières des bus, etc., tout cela fait partie d’une série de stratégies pour éviter l’Ebola et le COVID-19. De même, la prise de la température est importante : quand on a 38 degrés ou plus, on est un cas suspect, et l’on est l’objet d’un suivi médical. Si la température continue de s’élever, l’on est soumis à un test au COVID-19», témoigne un membre du personnel de la santé.

Pour le Ministre de la Santé, le Dr Daniel Ngamije, l’appui du Japon vient s’ajouter à d’autres infrastructures construites par le Gouvernement rwandais pour faire face à la pandémie, certes en hausse ces jours, notamment dans les prisons. Mais des mesures continuent d’être renforcées pour contrer la montée du COVID-19.

Interrogé sur l’éventualité d’achat de vaccins par le Rwanda, le Ministre Ngamije a précisé qu’il y a actuellement trois vaccins qui donnent l’espoir, et que le Rwanda est prêt à en faire la demande au cas où ces trois vaccins sont confirmés par les autorités sanitaires compétentes en la matière.

Le Rwanda est prêt à remplir les formulaires, demander les vaccins de son choix, ainsi que la quantité souhaitée, et partant, envoyer cette demande avant le 07 Décembre 2020.

« Nous sommes préparés à recevoir et conserver ces vaccins dans les frigos, conformément aux normes de températures correspondant à chaque sorte de vaccin. Trois catégories de personnes sont prioritaires pour recevoir les vaccins, à savoir : le personnel médical, les personnes âgées de plus de 65 ans, et les personnes atteintes de maladies non transmissibles », a indiqué le Ministre Ngamije.

La Représentante de l’OMS au Rwanda, Kasonde Mulenda Mwinga, a rappelé qu’il faut rester vigilant face au COVID-19. L’Afrique représente 2,4 % d’infections dues au COVID-19 dans le monde. Les mortalités en Afrique représentent 2,3 % des décès dans le monde, soit un total de 32 mille décès sur 1,4 millions de personnes infectées.

« L’OMS collaborera avec le Rwanda pour contrer la pandémie.  L’OMS a déjà fourni divers appui, dont des formations du personnel pour faire face à la pandémie », a fait remarquer Dr Kasonde Mwinga. (Fin)

Please follow and like us: