Multiplication des cas de Covid-19 dans les camps de réfugiés

La situation des camps de réfugiés installés au Rwanda devient de plus en plus préoccupante à cause d’une multiplication soudaine des cas de coronavirus.

Le Ministère de la santé a signalé vendredi 23 Octobre 35 nouveaux cas de Covid-19 dans le pays, dont 27 nouvelles infections confirmées dans le camp de réfugiés de Mahama situé dans le district de Kirehe, en province de l’Est.

26 autre cas de contamination avaient été enregistrés le 14 octobre dans ce camp qui accueille des Burundais qui avaient fui la crise déclenchée en 2015 par le troisième mandat de l’ancien Président Pierre Nkurunziza. 

Des cas de Covid-19 sont règlement diagnostiqués à Mahama. Mais aussi dans le camp de réfugiés congolais de Kiziba dans le district de Karongi qui a également confirmé récemment des cas de coronavirus.

Pourtant, le ministère en charge des réfugiés a pris depuis le début de la pandémie plusieurs mesures pour contrecarrer le Covid-19 dans les camps de réfugiés. Pour y arriver, plusieurs décisions avaient été prises dont l’interdiction d’entrer et de sortir  dans les camps temporellement. Le Rwanda n’a pas toutefois arrêté de recevoir des demandeurs d’asile.

Pendant ce temps, quatre nouveaux cas de Covid-19 ont été également confirmés vendredi à Kigali, la capitale. Les districts de Nyagatare et Burera ont également signalé respectivement trois cas et un cas de pandémie. Le même jour, le pays a annoncé le rétablissement de trois personnes.

Depuis le déclenchement de la pandémie au Rwanda à la mi-mars, le pays a confirmé un total de 5.052 cas de Covid-19 pour 4.806 guérisons (95 %), 212 malades et 34 décès (0,7 %). Le Rwanda a réalisé au total 542.222 tests de Covid-19. Le taux de positivité est 1,7 %. (Fin)

Please follow and like us: