Trois personnes arrêtées pour meurtre d’une femme accusée de sorcellerie

Le Bureau d’Investigation du Rwanda (RIB, Rwanda Investigation Bureau) a arrêté trois présumés assassins d’une femme nommée Karwera Peruth après l’avoir accusée de sorcellerie.

La victime a subi une mort atroce sous prétexte qu’elle était à la base de la mort de l’épouse de l’un de ces trois hommes. Les personnes arrêtées sont Ndayishimiye Samuel, Ntaganda Jean et Gisubizo Emmanuel qui sont poursuivis pour meurtre.

“Les suspects sont détenus au poste de RIB Kibirizi dans le district de Nyanza alors que l’affaire est en cours de traitement pour soumission au parquet”, a déclaré sur Twitter l’organe en charge des investigations criminelles au Rwanda.

Le drame s’est passé le 16 octobre 2020 dans le district de Nyanza, secteur de Muyira, cellule Migina, village de Bugina au sud du Rwanda. RIB rappelle aux Rwandais que «Nul ne peut se faire justice à soi-même » et qu’ils doivent saisir les cours et tribunaux toutes les fois qu’ils se sentent lésés.

Ce n’est pas le premier cas de justice populaire. Des personnes accusées de sorcellerie sont tuées chaque année par la vindicte populaire au Rwanda, pays très chrétien, mais où les croyances superstitieuses sont très présentes. (Fin)

Please follow and like us:

Leave a Reply