La communauté rwandaise en Russie rend hommage aux victimes du génocide

L’ambassadeur du Rwanda en Russie, Fank Mushyo Kamanzi, s’adressant à l’auditoire lors de la 27e commémoration du génocide de 1994

La communauté rwandaise en Russie a organisé ce week-end la 27e commémoration du génocide du Tutsi du Rwanda en 1994 au cours duquel plus d’un million de personnes ont été tuées.

Lors d’un événement qui s’est tenu à l’Ambassade du Rwanda à Moscou, les Rwandais ont été rejoints par des membres du corps diplomatique et des amis du Rwanda pour honorer les vies innocentes tuées pendant le génocide.

L’événement a également été honoré par Vsevolod Igorevich Tkachenko, Directeur du Département Afrique au Ministère russe des affaires étrangères; Frank Hans Dannenberg Castellanos, Ambassadeur de la République dominicaine en Russie; Pasteur Pavel Kolesnikov, Président du Club des Amis du Rwanda en Russie, entre autres.

La commémoration a commencé par l’allumage des bougies comme signe d’espoir pour les Rwandais malgré les terribles événements du génocide de 1994, et une minute de silence pour se souvenir des victimes du génocide contre les Tutsi en 1994.

S’adressant aux participants, le lieutenant général Frank Mushyo Kamanzi, l’Ambassadeur du Rwanda en Russie, a déclaré que la 27e commémoration est une occasion importante pour les Rwandais où qu’ils se trouvent. Il a ajouté que la commémoration est également une occasion d’honorer les survivants pour leur résilience, leur courage et leur pardon qui ont énormément contribué à la réconciliation et au renouveau.

Il a appelé à une action contre les négationnistes du génocide et les révisionnistes dans les universités et les grands médias.  «Les négationnistes du génocide utilisent librement les médias sociaux et d’autres outils pour répandre la haine, le révisionnisme et le déni du génocide de 1994 contre les Tutsi. Dans le même temps, les auteurs du génocide et les fugitifs continuent de se déplacer librement dans certains pays », a-t-il déclaré.

«Les auteurs du génocide et leurs complices doivent se voir refuser une plate-forme pour faire avancer cette dangereuse idéologie génocidaire et cette propagande nuisible», a-t-il ajouté. Il a réitéré l’appel du gouvernement rwandais à tous les pays de respecter leur obligation internationale de traduire en justice les suspects de génocide ou de les extrader au Rwanda.

Alexis Ruhinda, le président de la diaspora rwandaise en Russie, a exhorté la jeunesse rwandaise à faire bon usage des opportunités qui leur sont offertes par le gouvernement, d’écrire une nouvelle histoire du pays et d’éradiquer le mal qui a été fait par les intellectuels qui dirigeaient le pays auparavant.

Vsevolod Igorevich Tkachenko, Directeur du Département Afrique au Ministère russe des affaires étrangères, a transmis un message de sympathie aux Rwandais déclarant que «le génocide contre les Tutsi restera à jamais dans les mémoires comme l’une des pages les plus sombres de l’histoire humaine». (Fin.). 

Please follow and like us: